Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Achats en ligne : connaissez-vous le SMS+ ?

par Julie Emett

publié dans e-achats , micropaiement , sms+ , mobile , achats en ligne , microtransactions , identification bancaire

Lorsque vous faites des achats en ligne, vous avez désormais la possibilité de passer les diverses procédures longues et compliquées propres aux modes de facturation traditionnels. En effet, si vous essayez la solution de micropaiement SMS+ par exemple, vous serez en mesure de mettre la main sur des produits numériques à bas prix facilement.

La rapidité plaît aux cyberacheteurs.

Eh oui, ce n’est pas agréable de perdre du temps en ligne en remplissage de fiches interminables. C’est pour cette raison que le SMS+ est efficace. Il permet de s’approprier des contenus ludiques pour mobile tels que des jeux ou encore des sonneries suite à l’envoi d’un texto codé.

Qu’en est-il de la sécurité de cette méthode de déboursement ?

Les cyberacheteurs bénéficieront d’un parcours d’achat hautement sécurisé, ce qui implique qu’ils ne courront pas de risques sur le Net. D’ailleurs, ci-dessous vous pourrez avoir un aperçu des multiples avantages résultant des microtransactions :

  • La navigation sur le site se fera anonymement
  • Les données personnelles ne seront pas divulguées à des tiers
  • L’identification bancaire ne sera pas requise
  • Le règlement des montants s’effectuera par prélèvement forfaitaire
  • Un suivi des dépenses pourra être fait

Ainsi, le moyen de micropaiement SMS+ peut être un allié pour le mobinaute et si vous faites partie des friands de films en streaming ou encore de logos par exemple, il vous suffit de vous enregistrer auprès d’un opérateur téléphonique en France. Ce faisant, vous serez éligible pour ce type de microtransactions novatrices. À vous les multiples produits ludiques ! 

 

SMS + : faites-en usage pour simplifier vos e-achats

SMS + : faites-en usage pour simplifier vos e-achats

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article