Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec commerce en ligne

L’e-commerce affiche un chiffre d’affaires élevé au 2e trimestre de 2017

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , mobile , soldes , fevad , commerce en ligne

La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a fait une analyse sur ce secteur en se basant sur le 2e trimestre de cette année 2017, et voici ce qu’il en ressort :

  • Les achats en ligne ont grimpé de 11 %.
  • Le domaine vestimentaire affiche un plus grand nombre de ventes (notamment par les femmes).
  • Le budget de l’e-acheteur a grimpé de 100 euros en 2 ans.
  • Le mobile a joué un grand rôle dans la hausse des ventes, notamment durant la période des soldes.

Telles sont quelques-unes des infos que nous pouvons noter concernant le commerce en ligne et les raisons expliquant l’augmentation du chiffre d’affaires dans ce secteur.

 

 

Les achats en ligne sont en hausse pour le 2e trimestre de 2017

Les achats en ligne sont en hausse pour le 2e trimestre de 2017

Voir les commentaires

Commerce en ligne : les magasins physiques leur sont utiles !

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , France , avis clients , consommateur , points de vente , achat en magasin , Click and Collect , boutique physiqu

Il est incontestable que le commerce en ligne est la tendance de demain. Toutefois, avec pas moins de 204 000 sites de vente actifs en France, la concurrence est rude et pour attirer les clients, notamment via les moteurs de recherche, cela demande beaucoup d’efforts.  

Face à cette situation, les e-marchands peuvent recourir aux magasins physiques. Comment ? Il faut jouer la carte de l’expérience. Eh oui, les consommateurs préfèrent toucher les produits avant de les commander et c’est normal. Du coup, à l’instar d’Amazon ou de Spartoo, ce serait favorable d’avoir des points de vente à travers le pays. Cela favoriserait aussi les interactions humaines et sociales. Cette pratique n’exclut en rien l’expérience en ligne, car le consommateur pourra d’abord se renseigner sur le Web sur un produit en lisant les avis clients avant de se rendre en boutique pour se l’offrir.

D’ailleurs, il est aussi possible de commander en ligne et de récupérer l’achat en magasin. C’est une autre méthode appelée Click and Collect, qui semble gagner du terrain dans le monde du commerce en ligne. Les clients peuvent également se rendre directement en boutiques afin de faire des retours et ils auront ainsi la possibilité d’échanger leurs acquisitions, et pourquoi pas, d’en faire encore plus.

Il ne faut pas oublier que nous vivons à l’ère du numérique et du coup, le mobile est de plus en plus utilisé dans le commerce en ligne. Il permet aux consommateurs de recueillir les opinions d’autres clients, de connaître les bons plans ainsi que les bonnes adresses à ne pas manquer, notamment celles des points de vente à proximité.

Ainsi, on note que le fait d’avoir une boutique physique est un bon complément au commerce électronique. Cela peut les démarquer des autres e-commerçants.

 

 

Quand les boutiques physiques et les e-commerces font la paire…

Quand les boutiques physiques et les e-commerces font la paire…

Voir les commentaires

Commerces en ligne : comment réagir face aux avis négatifs ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , commerce en ligne , avis client

Nombreux sont les commerces en ligne qui doivent faire face au mécontentement des consommateurs un jour ou l’autre. Parfois, c’est parce que ces derniers ne sont pas satisfaits du service client, mais il y a aussi d’autres raisons qui les poussent à publier publiquement leurs avis notamment sur les réseaux sociaux. Cela ne jouera certainement pas en faveur de l’e-commerce concerné, mais il ne faut pas se décourager pour autant. La meilleure défense dans ce genre de cas, c’est de sonder les problèmes et de tenter d’y apporter des solutions. Par exemple, en améliorant le service client, ou encore, en étant plus transparent en ce qui concerne les tarifs et la politique de l’entreprise. Les avis clients  défavorables peuvent parfois être des leviers qui permettront aux e-commerçants de se perfectionner là où il y avait quelques lacunes

Avis clients négatifs : les e-marchands peuvent en tirer avantage

Avis clients négatifs : les e-marchands peuvent en tirer avantage

Voir les commentaires

Commerce en ligne : DeepMoji vous aidera à connaître les émotions des clients

par Julie Emett

publié dans intelligence artificielle , commerce en ligne , DeepMoji

Lorsque vous vous décidez à lancer un commerce en ligne, il faut savoir que la relation client est d’une importance cruciale. En effet, il est primordial de pouvoir décrypter les paroles et ressentis des e-consommateurs, que ce soit en rapport à votre enseigne ou encore aux services que vous proposez. Pourquoi ? Simplement parce que suivant les commentaires que laissent les clients, il vous sera alors possible de répondre à leurs attentes.

Certes, de nos jours, on peut voir de nombreux programmes ou logiciels qui débarquent afin de permettre aux e-acheteurs de faire connaître leurs requêtes, tels que les chatbots (robots conversationnels). Toutefois, ces derniers, bien qu’étant efficaces, ne permettront pas de déceler les émotions des internautes ayant visité ou fait des affaires sur votre site.

Il faut un outil qui ira beaucoup plus en profondeur afin d’analyser les commentaires et d’y détecter de l’ironie ou encore des sarcasmes. C’est tout trouvé ! Eh oui, grâce au laboratoire médiatique de l’institut de technologie du Massachusetts (MIT), DeepMoji a vu le jour (vous pouvez d’ailleurs le tester sur son site officiel). Il vous donnera la possibilité, par exemple, d’aller sur Twitter et de passer au crible des millions de tweets. Ce faisant, cela vous indiquera ce que pensent réellement les internautes de votre e-commerce.

C’est vrai que l’intelligence artificielle ne cesse de gagner du terrain dans le monde de l’e-commerce et la nouvelle technologie n’est pas prête à s’arrêter en si bonne voie. Du coup, DeepMoji est la nouvelle attraction que vous pouvez intégrer sur votre plateforme, afin d’optimiser votre relation client.

DeepMoji : un programme efficace pour analyser les émotions des e-consommateurs

Découvrez les émotions des clients avec DeepMoji

Découvrez les émotions des clients avec DeepMoji

Voir les commentaires

Commerce en ligne : l’innovation lui permet de satisfaire les clients

par Julie Emett

publié dans e-commerce , chatbot , e-achat , innovation , commerce en ligne

Désormais, lorsque l’on parle de commerce en ligne, on doit impérativement l’associer à l’innovation. En effet, les marques doivent faire usage des facilités apportées par la nouvelle technologie afin d’attirer et de convertir les clients. Justement, il est aussi important d’optimiser l’expérience d’achat. Pour ce faire, il faut cibler les attentes des consommateurs, en particulier celles qui se rapportent à leurs relations avec les marques. Une approche personnalisée sera donc appropriée. Alors, par où commencer ?

Selon une analyse effectuée par Qubit, 75 % des cyberacheteurs espèrent que, suite à leurs acquisitions passées, des recommandations de produits leur seront proposées. Bien entendu, les besoins des e-consommateurs diffèrent les uns des autres. Il faut donc offrir à chacun un parcours d’achat particulier, qui répondra à ses propres attentes. Bien entendu, une fois que l’on sait comment procéder, il faut les outils adéquats. C’est ainsi que la nouvelle technologie entre en jeu et qu’Octopus ou l’Imagination Machine font leur apparition. Pour cause, ils permettent aux enseignes de se réinventer, et satisfaire les exigences des clients devient possible.

On peut prendre Carrefour comme exemple de cette innovation. En effet, même si cette firme a déjà exploité toutes les méthodes à sa disposition pour plaire aux cybernautes, il ne rejette pas la possibilité de découvrir encore plus de nouveautés. Son but est d’avancer vers l’omnicanal et pour ce faire, l’innovation sera son allié ! Ainsi, parmi les outils mis en avant par la technologie avancée, on ne peut pas passer à côté du chatbot ou même des solutions d’identification des personnes. Si les e-commerces se décident à marcher de concert avec eux, cela les impactera positivement !

 

e-commerce et innovation...

e-commerce et innovation...

Voir les commentaires

Les e-marchands et les réseaux sociaux : qu’en est-il de cette alliance ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , réseaux sociaux , commerce en ligne , facebook

Les réseaux sociaux, les internautes ne peuvent pas s’en passer et encore moins les e-marchands. En effet, ces derniers trouvent très utile de les fréquenter pour effectuer des activités commerciales. Facebook par exemple est l’une des plateformes générant le plus de visiteurs et lorsque les e-commerçants l’utilisent, la satisfaction est de mise. Eh oui, cela contribue à faire grimper leur chiffre d’affaires. Même constat pour ce qui est de l’utilisation d’Instagram et de YouTube. Avec la possibilité de diffuser des images et vidéos, les cybermarchands apprécient d’y faire des transactions liées à leur e-commerce. Certes, il y a aussi des réseaux sociaux qui ne sont pas autant prisés comme Twitter et Google+, mais dans l’ensemble, le commerce en ligne peut compter sur ces sites d’échange.

L'e-commerce et les réseaux sociaux

L'e-commerce et les réseaux sociaux

Voir les commentaires

Le commerce en ligne : les commerçants sont partants…

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , site web , chiffres d'affaires , stratégie marketing

Nombreux sont les commerçants qui optent désormais pour le commerce en ligne. Pourquoi ? Simplement parce que c’est un secteur qui leur permet de bénéficier de multiples avantages. Ils pensent notamment qu’en acquérant un site Web, ils pourront se faire connaître, attirer plus de clients, et contrôler le nombre de visiteurs ou même de ventes, entre autres. La plus grande des motivations les incitant à se tourner vers la création d’un portail d’e-commerce est certainement le fait de pouvoir hausser leurs chiffres d’affaires. Certes, il faut tout de même qu’ils établissent des stratégies marketing pour attirer et fidéliser les clients, sans oublier de procéder à une gestion journalière du site. Cela leur sera certainement bénéfique.

L'e-commerce attire les commerçants

L'e-commerce attire les commerçants

Voir les commentaires

Commerce en ligne : comment atteindre votre clientèle ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , mobile , smartphone , commerce en ligne , SEO , referencement naturel , emailing

Si vous avez un commerce en ligne et que vous vous demandez comment y générer un trafic optimal, les points suivants devraient vous intéresser :

En effet, il existe des stratégies digitales que vous pouvez mettre en place afin d’attirer un max de visiteurs et ensuite transformer en e-acheteurs. Vous pouvez commencer par établir une communication avec votre public ciblé. Pour ce faire, il y a de nombreux canaux que vous pouvez exploiter tels que les réseaux sociaux. Cela permettra aux utilisateurs de ces plateformes de connaître votre marque et ce que vous proposez comme produits.

Le SEO, ou référencement naturel, est un atout de taille pour l’e-commerce. En effet, il s’agit d’une façon de travailler les contenus du site et tout ce qui a trait à leurs optimisations, via des mots-clés par exemple. Ce faisant, la plateforme de vente pourra obtenir une meilleure visibilité sur les moteurs de recherche. Pourquoi cela est-il important ? Parce que les internautes en quête d’une marque ou produit en particulier atterriront ainsi sur vos pages plus facilement et cela vous fera des acheteurs potentiels.

L’e-mailing est avantageux, car cela permet de fidéliser la clientèle et aussi de lui présenter des produits régulièrement. Pour en faire une bonne gestion, il y a des programmes tels que MailChimp ou MailingList qui peuvent dépanner le cybermarchand. En les utilisant, il pourra facilement voir les newsletters qui sont acheminés aux destinataires et même ceux qui ont été consultés. En ce qui concerne la newsletter justement, il faut qu’elle soit courte, précise et pertinente.

 Des stratégies digitales de ce genre ne manqueront pas d’engendrer des résultats. Aussi, il incombe aux e-consommateurs de s’atteler à la tâche, tout en s’appuyant sur le plan d’action établi dans leur business plan.

 

Avoir un e-commerce qui marche, c'est possible !

Avoir un e-commerce qui marche, c'est possible !

Voir les commentaires

Les seniors apprécient de faire des achats en ligne

par Julie Emett

publié dans e-commerce , microtransactions , commerce electronique , commerce en ligne , produits numériques , seniors

Si vous pensiez que les jeunes internautes étaient les seuls à s’intéresser aux e-achats, détrompez-vous, car les seniors sont très friands de cette activité. En effet, l’e-commerce voit de plus en plus les gens de plus de 55 ans franchir son portail pour y découvrir de nouveaux produits numériques à acquérir. Certains optent pour des applis permettant de suivre l’actualité, alors que d’autres se jettent sur des jeux mobile. Toutefois, il y a des réticences en ce qui a trait aux solutions de paiement, mais dans l’ensemble, le commerce électronique est aussi propulsé par la contribution des silver surfers.

 

L'e-commerce et les seniors

L'e-commerce et les seniors

Voir les commentaires

Le commerce en ligne : les facteurs à retenir dans ce secteur en 2016

par Julie Emett

publié dans 2016 , e-commerce , commerce en ligne , mobile friendly , mobiles , Black friday

Le commerce en ligne est un secteur porté par un nombre grandissant de cybernautes. D’ailleurs, les e-achats se font à un taux de plus en plus élevé et en 2016, on a même noté une hausse en comparaison à 2015. Les mobiles et tablettes ont également été très présents lors des acquisitions sur le Net. Ainsi, pour résumer les événements clés dans ce domaine en 2016, on constate que les commandes ont afflué, mais qu’il y a eu surtout des dates précises comme la Noël, les soldes d’été et d’hiver ainsi que le Black Friday, entre autres, qui ont attiré les foules. De plus, grâce au concept du Mobile-friendly, la fluidité des navigations via le terminal mobile était optimale.

L-ecommerce en 2016

L-ecommerce en 2016

Voir les commentaires

Commerce en ligne : le mobile joue un rôle important

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , eMarketer , mobile , marché français

Alors qu’aujourd’hui, les ventes dans le commerce en ligne sont estimées à 6,3 %, soit 570 milliards d’euros, on prévoit une hausse du marché français dans les années à venir grâce au mobile. En effet, 8,1 pourrait bien être le pourcentage enregistré en 2020. Il faut noter que la baisse du prix de l’énergie a aussi contribué à la croissance des ventes. C’est ce qui ressort d’une analyse faite par eMarketer. Selon cette firme, dans les années à venir, les ventes effectuées par mobile représenteront un tiers des ventes en ligne globale. 

L'impact du mobile dans l'e-commerce

L'impact du mobile dans l'e-commerce

Voir les commentaires

Commerce électronique : quel est l’impact des réseaux sociaux sur ce secteur ?

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , réseaux sociaux , Acheter , Facebook , cemmerce social , e-marchands , achats

Il est incontestable que le commerce électronique joue un grand rôle dans la vie des consommateurs. De même, grâce aux réseaux sociaux, nous considérons les marques et l’acte d’achat d’un nouvel œil. Il faut dire que ces plateformes d’échanges ont filé un sacré coup de pouce aux e-marchands. Le bouton Acheter proposé sur Facebook, par exemple, favorise l’achat direct. Pour l’e-commerçant, il peut passer une annonce et profiter d’un système de redirection vers la page produit de son site. À partir de là, d’autres étapes incitant à l’action sont mises en avant. Quant à la relation acheteur-vendeur, elle est certainement impactée par le commerce social. Le taux d’acquisitions impulsives grimpe sur les réseaux sociaux via les boutons d’achats, mais, d’un autre côté, les e-marchands doivent jongler avec les divers canaux et autres stratégies pour maximiser les conversions.

L'impact des réseaux sociaux sur l'e-commerce

L'impact des réseaux sociaux sur l'e-commerce

Voir les commentaires

Le commerce en ligne : quel site de ventes a la faveur des Français ?

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , e-achats , Amazon , Français , Internet , Net , Prime now , eBay , Priceminister

Des nouveautés se sont récemment introduites dans le commerce en ligne. On a l’exemple de l’application Prime Now, une facilité de livraison express offerte aux clients premium, par Amazon. D’ailleurs, d’après une infographie, ce site de ventes serait en tête d’une liste d’e-commerces que favorisent les Français pour leurs e-achats. Il est suivi de près par Cdiscount, qui affiche un total de 11 millionsdevisiteurs, soit approximativement 7 millions de moins qu’Amazon. Parmi les autres commerces du Net, on retrouve Voyages-sncf, Fnac, eBay etPriceMinister.

 

Quels sites de ventes fréquentent les Français ?

Quels sites de ventes fréquentent les Français ?

Voir les commentaires

Acheteur potentiel : comment le fidéliser pour éviter l’abandon de panier ?

par Julie Emett

publié dans acheteur , abandon de panier , client , produit , livraison , commerce en ligne , moyens de paiement

Un visiteur qui fait un tour sur votre site, repère des produits et les ajoute au panier est un acheteur potentiel, donc votre éventuel client. Toutefois, il arrive très souvent qu’il soit poussé à l’abandon de panier. Pourquoi ? Eh bien, des frais de livraison trop élevés, un manque de communication sur des coûts supplémentaires, ou encore des méthodes de paiement n’apparaissant pas sur le site font partie des raisons principales. Pour y remédier, les e-marchands peuvent baisser les frais de port ou carrément livrer gratuitement. Communiquer en toute transparence aidera également à mettre les visiteurs en confiance, de même que proposer un grand nombre de moyens de paiement à ces derniers. Ainsi, pour éviter d’en arriver à l’abandon de panier, il faudra user de ces astuces !

 

Acheteur potentiel : comment le fidéliser pour éviter l’abandon de panier ?

Voir les commentaires

Commerces en ligne : 85 % des dirigeants français sont optimistes

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , fevad

La Fédération e-commerce et vente à distance (FEVAD) a fait une analyse sur les aspirations et stratégies des dirigeants de commerces en ligne en ce qui concerne l’année 2016. Pour la plupart, l’optimisme est présent et ils envisagent l’avenir avec sérénité. En effet, on constate que, depuis 2015, le nombre de recrutements a augmenté, surtout chez les pure players, c’est-à-dire, ceux qui se sont spécialisé dans un domaine spécifique en ligne. Ceci a un effet positif sur les chiffres d’affaires. Quant au niveau international, les e-commerçants interrogés estiment que leurs chiffres d’affaires seront plus élevés puisqu’ils ont déjà un pied à l’étranger. Lorsqu’il est question de démarches stratégiques, certains chefs d’entreprises pensent au marketing à la pub, à la relation client et à l’innovation, entre autres.

 

 

L-e-commerce : à quoi peut-on s'attendre en 2016 ?

L-e-commerce : à quoi peut-on s'attendre en 2016 ?

Voir les commentaires