Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec achats

Achats de fournitures scolaires : neufs ou d’occasion ?

par Julie Emett

publié dans Achats , fournitures scolaires , neufs , d’occasion

Nombreux sont les Français qui ont fait des achats de fournitures scolaires pour la rentrée 2017, que ce soit en ligne ou dans les magasins physiques. Eh bien, selon une étude faite par la firme YouGov pour le site de e-commerce Ebay, les articles de seconde main n’étaient pas très prisés. En effet, seulement 6 % des consommateurs ont opté pour ce type d’acquisition. Pour les autres, le matériel neuf avait leur préférence.

 

Selon le rapport de cette société, ce choix repose sur une raison principale : l’hésitation à utiliser des produits déjà employés par d’autres… Cela peut être des objets aussi bien que des habits. Une autre raison avancée est le fait d’être déçu suite à l’acquisition des items de seconde main. D’un autre côté, il y a des personnes pour qui cette option est la bienvenue, car cela leur permet de faire des économies.

Pour ce qui est des articles d’occasion qui se trouvent en tête de liste, on retrouve les vêtements ainsi que les livres, suivis des trousses, des cahiers de même que des crayons. De nombreux autres produits ont été achetés et dans la liste des moins prisés, on note la présence des chaussures et des cartables. 

Les consommateurs français trouvent-ils ces articles d’occasion en cherchant sur le Net ou alors dans les magasins physiques ? Eh bien, des deux façons. En fait, leur premier réflexe est de faire des achats en ligne (ce qui est peu surprenant). Ensuite, ils cherchent dans les vide-greniers, les brocantes ou encore les boutiques, entre autres.

 

 

Produits d’occasion : découvrez ce qu’en pensent les Français 

Produits d’occasion : découvrez ce qu’en pensent les Français 

Voir les commentaires

Shopping en ligne et soldes d’été : des astuces pour éviter les pièges !

par Julie Emett

publié dans soldes d'été , sécurité , pièges , offres , publicités , paiement , achats

Depuis l’ouverture des soldes d’été le 28 juin dernier, je suppose que le shopping en ligne est en plein essor ? Vous attendiez cet événement avec impatience ? Il est temps de profiter des bonnes affaires !

Même si de nombreuses facilités d’achat et de paiement sont accessibles, sachez qu’il est très important de faire preuve de vigilance. En effet, c’est principalement lors de cette période que les pièges foisonnent sur la Toile. Dans ce texte, je vous donnerai quelques conseils pratiques pour ne pas être pris dans le filet des hackers :

  • Lorsque vous n’êtes pas certains de la provenance des offres et publicités intéressantes, il est mieux d’être réticents envers elles.
  • Avant de faire du repérage ou un achat sur un site marchand, observez l’URL (Uniform Resource Locator) de la plateforme. Si celuici ne mentionne pas « HTTPS », c’est que le site en question n’est pas sûr. À savoir que celui qui contient le « HTTPS » garantit la sécurité de vos transactions !
  • Si une plateforme ne vous semble pas assez pertinente, faites des recherches et consultez les avis d’autres internautes à son propos.

Saviez-vous qu’on appelait ces mauvaises manipulations « phishing » ? En somme, il est primordial d’être prudents, surtout en cette période de soldes attrayantes !

Soldes d'été :  faites-en de manière sécurisée

Soldes d'été : faites-en de manière sécurisée

Voir les commentaires

Commerce électronique : quel est l’impact des réseaux sociaux sur ce secteur ?

par Julie Emett

publié dans commerce en ligne , réseaux sociaux , Acheter , Facebook , cemmerce social , e-marchands , achats

Il est incontestable que le commerce électronique joue un grand rôle dans la vie des consommateurs. De même, grâce aux réseaux sociaux, nous considérons les marques et l’acte d’achat d’un nouvel œil. Il faut dire que ces plateformes d’échanges ont filé un sacré coup de pouce aux e-marchands. Le bouton Acheter proposé sur Facebook, par exemple, favorise l’achat direct. Pour l’e-commerçant, il peut passer une annonce et profiter d’un système de redirection vers la page produit de son site. À partir de là, d’autres étapes incitant à l’action sont mises en avant. Quant à la relation acheteur-vendeur, elle est certainement impactée par le commerce social. Le taux d’acquisitions impulsives grimpe sur les réseaux sociaux via les boutons d’achats, mais, d’un autre côté, les e-marchands doivent jongler avec les divers canaux et autres stratégies pour maximiser les conversions.

L'impact des réseaux sociaux sur l'e-commerce

L'impact des réseaux sociaux sur l'e-commerce

Voir les commentaires

Achat de véhicules en ligne : qu’en pensent les Français ?

par Julie Emett

publié dans achats , véhicules , internet , TNS Sofres

Pour effectuer l’achat de véhicules en ligne, les Français sont partants. Toutefois, avant de se lancer dans l’acquisition de ce type de bien, ils préfèrent d’abords’informer. Comme Internet leur offre désormais la facilité de tout avoir en quelques clics, ils trouvent que c’est pratique et surtout avantageux. Par ailleurs, nos compatriotes peuvent comparer les prix et être libres de choisir le véhicule qui leur plaît. Cependant, les sceptiques sont plus prudents, car ils pensent au remboursement, à la garantie, aux remises, etc. TNS Sofres offre un aperçu de l’opinion des automobilistes français sur ce fait. Alors, pour vous, ce sera une voiture neuve ou d’occasion ?

 

Achat de véhicules en ligne: les avis des Français

Achat de véhicules en ligne: les avis des Français

Voir les commentaires

Micropaiements : l’Internet+ est une méthode avantageuse

par Julie Emett

publié dans micropaiements , internet+ , sms+ , relevé FAI , fournisseur d'accès à l'Internet , Opérateur FAI , achats , supports numériques , carte de crédit , facturation

Dans un précédent billet, je vous avais parlé des micropaiements en mettant l’accent sur le SMS+. Eh bien, aujourd’hui, je souhaiterais vous dire quelques mots sur l’Internet+. C’est quoi au juste ? Simplement une méthode de facturation comportant pas mal d’avantages. Grâce à elle, les cyberclients peuvent acheter en ligne sans carte de crédit, protégeant ainsi leurs données personnelles. Ainsi, c’est sur le relevé FAI (fournisseur d’accès à l’Internet) qu’ils peuvent voir le montant des acquisitions effectuées. Pour finir, sachez qu’il est possible d’utiliser divers supports numériques pour faire ces achats. Bien évidemment, un suivi des dépenses via le compte chez l’opérateur FAI sera possible !

 

Utilisez les micropaiements pour vos achats en ligne

Utilisez les micropaiements pour vos achats en ligne

Voir les commentaires