Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

E-shopping : la solution de paiement SMS+ a changé mon habitude d’achat

par Julie Emett

publié dans microtransactions , sms+ , e-achats , e-shopping , micropaiment , jeux mobile , identification bancaire

Cela fait longtemps que je suis accro à l’e-shopping et je dois dire que c’était parfois avec réticence que je le faisais, car j’utilisais ma carte bancaire pour régler mes acquisitions. Il me fallait fournir mes données personnelles avant la validation de mes achats et je n’avais pas l’esprit tranquille à cause des arnaques qui circulaient sur le Net.

Ainsi, je me suis mise en quête d’une solution de facturation qui pourrait répondre à mes besoins de sécurité et je suis tombée sur le SMS+. Je dois avouer qu’au début, j’étais quelque peu sceptique sur son efficacité, car je me disais que c’était à nouveau une autre méthode prometteuse, mais qui serait décevante au final. Je suis contente aujourd’hui de dire qu’il n’en fut rien.

 Avec le SMS+, j’ai commencé à faire des mini-achats, juste pour voir ce que ça pouvait donner et par la suite, lorsque j’ai bien cerné ce moyen de déboursement, j’ai poursuivi mon aventure avec la microtransaction. À présent, je peux dire que j'ai retrouvé le goût de faire des achats sur le Net. C’est grisant, mais le plus sympa, c’est que je peux désormais naviguer sur des sites marchands sans devoir saisir mes données personnelles.

En outre, il me suffit d’envoyer un texto codé à l’éditeur du contenu que j’ai sélectionné pour pouvoir l’acquérir. En ce qui a trait au règlement, je vous laisse deviner… Eh bien, je n’ai plus à fournir mon identification bancaire, puisque cela se fait via une déduction forfaitaire. Ainsi, si vous souhaitez aussi essayer le micropaiement pour acquérir des jeux mobile par exemple, je vous conseille certainement le SMS+.

Faites votre e-shopping facilement par SMS+

Faites votre e-shopping facilement par SMS+

Voir les commentaires

Les e-marchands et les réseaux sociaux : qu’en est-il de cette alliance ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , réseaux sociaux , commerce en ligne , facebook

Les réseaux sociaux, les internautes ne peuvent pas s’en passer et encore moins les e-marchands. En effet, ces derniers trouvent très utile de les fréquenter pour effectuer des activités commerciales. Facebook par exemple est l’une des plateformes générant le plus de visiteurs et lorsque les e-commerçants l’utilisent, la satisfaction est de mise. Eh oui, cela contribue à faire grimper leur chiffre d’affaires. Même constat pour ce qui est de l’utilisation d’Instagram et de YouTube. Avec la possibilité de diffuser des images et vidéos, les cybermarchands apprécient d’y faire des transactions liées à leur e-commerce. Certes, il y a aussi des réseaux sociaux qui ne sont pas autant prisés comme Twitter et Google+, mais dans l’ensemble, le commerce en ligne peut compter sur ces sites d’échange.

L'e-commerce et les réseaux sociaux

L'e-commerce et les réseaux sociaux

Voir les commentaires

Achats en ligne : quelle est la tendance en Europe ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , parcours client , france, , mode , sport , habillement

En Europe, on note que les achats en ligne effectués concernent principalement deux domaines, à savoir l’habillement et les équipements de sport. Ainsi, le taux de vente de ces produits en Allemagne, France et Royaume-Uni est de 64, 57 et 55 % respectivement.

Pour ce qui est du pourcentage représentant les autres catégories d’articles qui attirent les e-commerçants, cela dépend des pays. Par exemple, pour les journaux et magazines numériques, l’on constate que les Allemands les classent à la 3e place, tandis que c’est à la 5e position pour les Français et la 7e pour les Anglais.

En revanche, lorsqu’il est question de réserver un voyage en ligne, la France est en seconde position alors que le Royaume-Uni est à la 3e.
Il est d’ailleurs à noter que ce pays est un leader du commerce mobile. Par exemple, on peut s’attarder sur le taux d’acquisition effectué avec le téléphone par les Anglais en 2016, soit, 86 %. C’est énorme et en cette année 2017, il se pourrait qu’une hausse soit enregistrée dans ce domaine, ce qui permettrait à ce pays d’atteindre les 90 %.

L’Hexagone, par contre, avance à petits pas. Eh oui, en 2016, le m-commerce représentait une part de 22 % du commerce électronique et cette année-ci, il a progressé pour atteindre 27 %. Toutefois, la France a encore du chemin à faire pour rejoindre l’Espagne qui est déjà à 50 %.

Pour ce qui est du parcours d’achat complété, les Français récoltent la palme à 96 %. Pour info, au moins la moitié des sondés font des essayages en boutique avant de se décider à commander en ligne.

Les e-achats sur le territoire européen

Les e-achats sur le territoire européen

Voir les commentaires

Les soldes : les enseignes se démarquent pour satisfaire les clients exigeants

par Julie Emett

publié dans soldes , e-commerçants , e-marchands , clients , consommateurs

On a remarqué que durant la période des soldes, les consommateurs ne se limitent pas à une catégorie de produits spécifique, comme les vêtements qui ont toujours eu la cote jusqu’ici. Désormais, les choix se diversifient. Par exemple, la nourriture et les boissons gagnent du terrain. Pour ce qui est des promos, rabais ou remises, les acheteurs ne pensent plus qu’ils peuvent en profiter durant les soldes seulement.

Non, ils recherchent ces bonnes affaires tout au long de l’année. Ensuite, on note que les achats faits de manière impulsive ne sont plus d’actualité. Dorénavant, les clients comparent les prix des produits chez plusieurs marchands avant de se décider pour celui qui est moins cher. Pour se lancer dans ce processus, il suffit de scanner les codes-barres avec le smartphone.

Face à la concurrence, les e-commerçants usent de stratégie. Eh oui, ils mettent en avant des articles spécialement destinés à la vente au rabais. L’avantage de ce procédé, c’est qu’il attire le client dans le magasin et génère des profits.

En outre, ils leur permettent de repérer d’autres produits dans les magasins, faisant ainsi d’une pierre deux coups. Il faut dire que cette méthode est importante pour les ventes sur Internet particulièrement, car il y a trop souvent des abandons de panier. Du coup, l’achat de consommation semble une bonne idée pour résoudre ce problème.

Est-ce que proposer des prix réduits, soldes ou pas, suffit pour permettre à une enseigne de sortir du lot ? Pas forcément ! Avec les clients qui sont de plus en plus exigeants, des innovations et stratégies commerciales doivent être mises en place par les marques.

Les enseignes s'évertuent à satisfaire les clients durant les soldes

Les enseignes s'évertuent à satisfaire les clients durant les soldes

Voir les commentaires

Le mobile a permis au m-commerce de prendre son envol en France

par Julie Emett

publié dans e-commerce , mobile , m-commerce

 

Il est sans conteste que ces dernières années, le mobile a gagné du terrain dans le monde de l’e-commerce. Eh bien, selon la Mobile Marketing Association France, le m-commerce a pris son envol. En effet, sa part dans le commerce en ligne est de 27,4 %, indiquant qu’il a nettement progressé dans l’Hexagone. On note donc que les commandes vont bon train. Bien entendu, l’acteur principal qui a le plus contribué à ce résultat, c’est le smartphone. Son usage pour les e-achats a simplifié le parcours client. Peut-on s’attendre à ce que cette tendance continue ? Probablement, et l’avenir nous le confirmera !

 

Le mobile est important dans l'e-commerce

Le mobile est important dans l'e-commerce

Voir les commentaires

Mobinautes, le SMS+ facilitera vos achats de contenus numériques

par Julie Emett

publié dans en ligne , sms+ , micropaiement , contenus numeriques ludiques , moyen de déboursement

Afin de faire des e-achats en un temps très court, les mobinautes peuvent faire des micropaiements. Pour ce faire, ils ont la possibilité d’utiliser le SMS+, un dispositif qui affiche un nombre grandissant d’utilisateurs. Pourquoi un tel engouement pour cette méthode de facturation ? Simplement parce qu’elle est avantageuse. En effet, parmi tant d’autres facilités, elle évite les longues procédures aux e-consommateurs.

Le SMS+ répond aux attentes des internautes qui souhaitent se procurer des contenus numériques ludiques en ligne dans le but de se divertir avec leurs appareils tactiles. Justement, en faisant usage de cette formule, il leur sera possible de les acquérir sans avoir à fournir leur identification bancaire. C’est une autre facette très appréciable de cette solution de facturation. Alors, comment procéder pour installer les produits sur le mobile sans fournir ce genre de données personnelles ? Il suffit d’envoyer un texto contenant un code à l’éditeur de ces items et le tour sera joué. Le téléchargement pourra se faire sans aucune autre procédure.

Il est à noter que vous pouvez bénéficier de nombreux autres avantages grâce à ce moyen de déboursement. Vous l’aurez certainement compris, vous n’aurez pas à payer quoi que ce soit au moment de l’acquisition en ligne. Pourquoi ? Parce que le règlement des montants se fera automatiquement. Finies donc les inquiétudes par rapport aux délais de paiement dépassés, avec le SMS+, le système forfaitaire sera de mise et un prélèvement sera effectué sur la facture mobile. Pratique n’est-ce pas ? En outre, lorsque vous ferez vos achats en ligne, vous pourrez suivre vos dépenses via votre compte client chez votre opérateur téléphonique.

Le SMS+ et son utilité pour acquérir des contenus pour mobile

Le SMS+ et son utilité pour acquérir des contenus pour mobile

Voir les commentaires

Qonto : un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros enregistré

par Julie Emett

publié dans chiffre d’affaires , Qonto

Bien que la jeune pousse Qonto ait récolté environ 1,6 million d’euros en janvier dernier, elle continue sa progression. Connue comme le premier compte courant 100 % connecté et numérique, la startup annonce une nouvelle levée de fonds d’au moins 10 millions d’euros, de janvier à juin 2017. Cette somme a été enregistrée auprès d’investisseurs, notamment Alven Capital et Valar Ventures. À noter que Qonto vient en aide principalement aux PME (Petites et Moyennes Entreprises) et aux entrepreneurs, entre autres. 

10 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Qonto

10 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Qonto

Voir les commentaires

La startup Lydia : ses services de paiement progressent

par Julie Emett

publié dans startup Lydia , facturations , portefeuille électronique , France

Même si la startup Lydia compte à ce jour plus de 900 000 utilisateurs en France, elle veut proposer ses services dans d’autres pays. Quatre années après son lancement, cette société qui est spécialisée dans les facturations ne cesse de progresser de manière rapide. En effet, grâce à son dispositif de paiement mobile, les utilisateurs sont en mesure de régler des acquisitions en un tournemain dans tous les magasins Franprix, soit 400 en tout. À noter que le portefeuille électronique Lydia sera prochainement accessible dans des campus, notamment en Allemagne, au Portugal et au Royaume-Uni.

Les progrès financier de la startup Lydia

Les progrès financier de la startup Lydia

Voir les commentaires

Shopping en ligne et soldes d’été : des astuces pour éviter les pièges !

par Julie Emett

publié dans soldes d'été , sécurité , pièges , offres , publicités , paiement , achats

Depuis l’ouverture des soldes d’été le 28 juin dernier, je suppose que le shopping en ligne est en plein essor ? Vous attendiez cet événement avec impatience ? Il est temps de profiter des bonnes affaires !

Même si de nombreuses facilités d’achat et de paiement sont accessibles, sachez qu’il est très important de faire preuve de vigilance. En effet, c’est principalement lors de cette période que les pièges foisonnent sur la Toile. Dans ce texte, je vous donnerai quelques conseils pratiques pour ne pas être pris dans le filet des hackers :

  • Lorsque vous n’êtes pas certains de la provenance des offres et publicités intéressantes, il est mieux d’être réticents envers elles.
  • Avant de faire du repérage ou un achat sur un site marchand, observez l’URL (Uniform Resource Locator) de la plateforme. Si celuici ne mentionne pas « HTTPS », c’est que le site en question n’est pas sûr. À savoir que celui qui contient le « HTTPS » garantit la sécurité de vos transactions !
  • Si une plateforme ne vous semble pas assez pertinente, faites des recherches et consultez les avis d’autres internautes à son propos.

Saviez-vous qu’on appelait ces mauvaises manipulations « phishing » ? En somme, il est primordial d’être prudents, surtout en cette période de soldes attrayantes !

Soldes d'été :  faites-en de manière sécurisée

Soldes d'été : faites-en de manière sécurisée

Voir les commentaires

e-commerce : les étapes pour vous lancer…

par Julie Emett

publié dans e-commerce , design , stratégies marketing , visibilté

Vous avez envie de vous aventurer dans le secteur de l’e-commerce ? C’est possible ! D’ailleurs, c’est une tendance qui ne cesse de croître depuis ces dernières années. Toutefois, avant de vous lancer, il faut obtenir un max d’informations qui vous permettront de mettre les pieds à l’étrier, mais surtout pour vous démarquer des autres.

Avoir un site Web est un Must. Cela vous permettra de faire connaître vos produits au public. Vous serez également en mesure de mettre votre marque en valeur via cette plateforme. Il est donc important de peaufiner son design. Pour cette étape, vous pouvez imiter les autres e-boutiques et demander l’aide d’un professionnel pour la création du site.

Il ne suffit pas d’avoir un portail de vente, encore faut-il que ses modules ou rubriques par exemple, soient en accord avec les services que vous proposez. Pour vous assurer que ce sera le cas, faites donc appel à des pros dans ce domaine également. Ils pourront optimiser vos contenus et apporter des modifications au site, là où cela s’avère nécessaire. Vous devrez aussi mettre en place des stratégies marketing visant à sortir du lot, car la concurrence est rude sur la Toile.

Vous avez maintenant un site Web qui ne demande qu’à être opérationnel. Toutefois, comment optimiser sa visibilité ? Simplement en ayant recours aux services d’agences Web. Ces dernières mettront leurs compétences techniques à votre service et optimiseront la visibilité du commerce en ligne. Vous pouvez certes envisager de le faire vous-même, mais si vous n’avez pas de compétence dans ce domaine, cela ne vous sera pas profitable. Voilà donc quelques astuces pour bien démarrer votre affaire sur Internet. À vous de jouer !

Des conseils pour lancer un e-commerce qui marche

Des conseils pour lancer un e-commerce qui marche

Voir les commentaires

Smartphone : installez-y des contenus ludiques via le SMS+

par Julie Emett

publié dans sms+ , microtransaction , facture mobile , expérience client , smartphone , identification bancaire , parcours d'achat

Nombreux sont les cyberconsommateurs qui utilisent leur smartphone pour effectuer des achats en ligne. Ils peuvent naviguer facilement sur les sites marchands avec cet appareil. Toutefois, pour mettre la main sur de nombreux contenus numériques ludiques en ligne, le mode de micropaiement SMS+ est un atout majeur. Il contribue à simplifier le parcours d’achat et rend l’e-shopping agréable.

Prenez par exemple les achats de produits divertissants comme des sonneries, des logos ou encore des jeux Java. Eh bien, il suffit de procédures très simples pour parvenir à les installer sur le téléphone. D’ailleurs, l’identification bancaire, qui est si souvent requise lors de l’utilisation des solutions de facturation traditionnelles, ne sera pas exigée lorsque l’e-acheteur décide de réaliser une microtransaction. Il suffit d’envoyer un texto codé à l’éditeur du contenu et le tour sera joué.

La facturation ? Un jeu d’enfant ! Pour cette étape, le client n’a quasiment presque rien à faire. Il n’aura qu’à suivre ses dépenses en ligne via son compte chez son opérateur téléphonique. Effectivement, le montant à régler sera déduit automatiquement de sa facture mobile. Pratique et efficace, cette méthode de financement lui permettra de remonter une quelconque anomalie, s’il en décèle.

Ainsi, cette formule est simple, fait gagner du temps au mobinaute et surtout, c’est hautement sécurisé. Oh oui, outre ces avantages, ce sera possible de se rendre sur les sites marchands anonymement. Quant aux données confidentielles, elles ne seront en aucun cas divulguées à des tiers. Voici comment le SMS+ peut contribuer à optimiser l’expérience client. N’hésitez pas à vous procurer des items en ligne, cela se fera en seulement quelques clics.

 

Le SMS+ permet d'acquérir des produits ludiques par mobile facilement

Le SMS+ permet d'acquérir des produits ludiques par mobile facilement

Voir les commentaires

Shopping en ligne : comment acheter à bas prix ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , shopping en ligne , frais de port , remise , promo , newsletter

Faire du shopping en ligne, se faire plaisir avec des articles plus beaux les uns que les autres, c’est sympa, mais les payer à moindre coût, c’est encore mieux. En effet, nombreux sont les e-acheteurs qui souhaiteraient pouvoir profiter d’achats moins chers, mais est-ce possible ? Oui, s’ils suivent les quelques conseils ci-dessous :

  • Pensez à prendre un abonnement à la newsletter. Certes, c’est peut-être banal, mais une fois que vous serez inscrit sur un site marchand, vous aurez droit à des privilèges. Par exemple, des pourcentages de réduction ou encore des frais de port inexistants.
  • Il y a certainement des remises qui vous intéresseront et il faut passer vos mails au crible de temps en temps pour les dégoter et ainsi vous en servir efficacement.
  • Il existe des e-commerces (auprès desquels vous vous êtes peut-être déjà inscrit) qui souhaitent solder quelques articles. Vérifiez bien les mentions « outlets » ou en « promo » afin de profiter des remises proposées.
  • Si vous ne souhaitez pas payer de frais de port, il y a un moyen d’éviter cette contrainte. Penser à l’achat à plusieurs, c’est efficace, car certains sites proposent la gratuité dans ce genre de frais dépendant de la quantité de commandes passées.
  • Il est possible de trouver un produit chez un e-commerçant et de dégoter le même à un meilleur prix ailleurs. Pour ne pas louper une bonne affaire, faites un tour sur le Net et insérez le code de l’article que vous avez repéré. Vous verrez ainsi les autres plateformes répertoriant cet item de même que le prix affiché.

 Voilà donc quelques astuces pour effectuer des achats en ligne. Elles vous permettront de faire des économies durant toute l’année, mais surtout pendant les soldes.

Le shopping en ligne : utilisez des astuces pour pour acheter à bas prix

Le shopping en ligne : utilisez des astuces pour pour acheter à bas prix

Voir les commentaires

E-commerce : des idées pour faire grimper vos ventes…

par Julie Emett

publié dans e-commerce , e-achats , abandon de panier , expérience client

Vous avez un e-commerce et vous avez envie de voir votre chiffre d’affaires grimper ? Bien sûr, cela passe par la vente de vos produits et si elle est optimisée, cela vous aidera forcément. Pour ce faire, il vous faut miser sur plusieurs fonctionnalités à intégrer sur votre portail, mais l’expérience client est certainement la plus importante. Ainsi, pour améliorer votre taux de conversion, revoyez votre webdesign et adaptez-le à la tendance actuelle. Placer un moteur de recherche interne afin de faciliter le parcours client sera une bonne idée, tout autant que le fait de détailler vos fiches produits. Vous remarquez un abandon de panier ? Relancez les clients concernés. Ce sont des astuces, entre autres, que vous pouvez mettre en avant pour que votre taux de ventes prenne son envol.

Faire grimper les ventes de votre e-commerce est possible

Faire grimper les ventes de votre e-commerce est possible

Voir les commentaires

E-commerce : comment la livraison peut aider dans ce domaine ?

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , mobile , smartphone , délais de livraison , livraison

Selon le premier baromètre LSA-Colissimo, la livraison est un élément important dans l’e-commerce. En effet, l’optimiser permettra de fournir une expérience client satisfaisante aux e-consommateurs.

Il existe de nombreux facteurs qu’un e-commerçant doit considérer pour répondre aux attentes de ses clients. Parmi les plus communs, on retrouve la qualité des services ou produits, le prix ainsi que les délais de livraison. Pour ce qui a trait à ce service justement, on note que pas moins de 75 % des e-acheteurs misent dessus.

Livrer les commandes dans les temps, c’est important et d’ailleurs, on constate que la plupart des e-commerces en font une priorité, juste après la fidélisation. Pourquoi accorder autant d’intérêt à la livraison ? Simplement parce que les transactions sur le Net ont grimpé considérablement durant ces dernières années.

Lorsque l’on considère le marché de l’e-commerce, il est incontestable qu’il est en plein essor. Le service de livraison a-t-il quelque chose à y voir ? En effet, selon 76,6 % des e-marchands, la qualité de ce service est satisfaisante. Ainsi, si l’e-commerçant propose de livrer une commande dans un délai précis, il doit tout mettre en œuvre pour respecter son engagement.

De nos jours, avec la nouvelle technologie, les clients peuvent même suivre leur livraison en temps réel. C’est un point sur lequel les e-acheteurs mettent l’accent car de ce fait, ils peuvent ajouter ou changer les détails qui leur semblent importants. Pour finir, les services de livraison doivent aussi s’adapter aux besoins des clients. Eh oui, si ces derniers souhaitent recevoir leurs colis chez eux ou alors dans un point de retrait, cela doit être faisable.

 

Un service de livraison efficace peut optimiser votre e-commerce

Un service de livraison efficace peut optimiser votre e-commerce

Voir les commentaires

E-commerçants : diminuer le taux d’abandon de panier est possible…

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , stratégies marketing , parcours client , taux d'abandon

Nombreux sont les e-commerçants qui déplorent les abandons de paniers sur leurs sites de vente. Existe-t-il un moyen de remédier à ce problème ? Eh bien oui. Il existe quelques stratégies qu’ils peuvent mettre en place afin d’optimiser le parcours client et de mettre les visiteurs en confiance. Par exemple, les modes de paiement ou de livraison peuvent être revus afin que la sécurité soit de mise lors du processus de validation. Ces stratégies marketing feront grimper le taux de conversion et le chiffre d’affaires grimpera également.

 

 

C'est possible de diminuer le taux d'abandon de votre e-commerce

C'est possible de diminuer le taux d'abandon de votre e-commerce

Voir les commentaires

Achats en ligne : le SMS+ optimise le parcours client

par Julie Emett

publié dans e-commerce , microtransactions , achats en ligne , e-achats , micropaiement , sms+

Je ne sais pas pour vous, mais j’adore faire des achats en ligne de manière simple et rapide. Or, il fut un temps où je déplorais la lenteur des modes de déboursement que j’utilisais. En effet, ce n’était vraiment pas pratique et en plus, je devais fournir mes données personnelles ainsi que mon identification bancaire, ce que je n’appréciais pas particulièrement.

Toutefois, à force de rechercher des méthodes de facturation qui me conviendraient mieux, l’an passé, je suis tombée sur le SMS+ et alors, tout a changé. J’effectuais mes achats sur le Net beaucoup plus sereinement comme vous pourrez le voir ci-dessous :

  • Afin de repérer un contenu numérique ludique et me le procurer, j’ai la possibilité de faire usage de mon mobile. D’ailleurs, pour la validation de mes acquisitions, mes informations confidentielles ne sont pas exigées. L’envoi d’un texto codé est simplement requis et le tour sera joué. Du coup, la rapidité est de mise et c’est fort appréciable !

 

  • Pour ce qui est du règlement des montants, vous vous demandez sans doute comment ça se passe avec le SMS+. Eh bien, c’est encore une fois assez facile. Il faut s’assurer qu’on a un compte chez un opérateur mobile et ensuite on sera en mesure de se rendre sur l’espace client pour vérifier les microtransactions réalisées durant le mois. Je dois l’avouer, c’est ce que je fais très souvent, car on ne sait jamais, il peut y avoir une anomalie…

 

Perso, je trouve que cette solution de déboursement s’adapte à mes attentes, car je peux acquérir des jeux, des logos, ou encore des sonneries tendance sur mon smartphone sans difficulté. De ce fait, je vous invite à l’essayer !

Faites vos e-achats avec le SMS+

Faites vos e-achats avec le SMS+

Voir les commentaires

Rovio propose Angry Birds Evolution sur iOS

par Julie Emett

publié dans rovio , angry birds evolution , iOS

L’éditeur Rovio n’a pas oublié les fans de son jeu mettant en avant les oiseaux en rogne. En effet, il leur propose d’essayer Angry Birds Evolution sur l’App Store dès maintenant. Il s’agit d’un jeu de rôle qui se base sur le mode tour par tour et le public adulte le trouvera probablement à son goût.

Même si ce divertissement semble sympa et est gratuit, les gamers pourront y faire des microtransactions. Pourquoi ? Simplement parce que ce sera beaucoup plus facile et rapide de se procurer quelques accessoires et objets utiles via cette option. Si vous souhaitez découvrir Angry Birds Evolution, munissez-vous de votre iOS et lancez-vous dans cette aventure.

Angry Birds Evolution : le nouveau jeu de Rovio sur iOS

Angry Birds Evolution : le nouveau jeu de Rovio sur iOS

Voir les commentaires

e-commerce : quelle importance y joue le mobile ?

par Julie Emett

Dans le monde de l’e-commerce, on note que le mobile est un élément clé qui permettra à ce secteur de prendre son essor. C’est d’ailleurs sur ce facteur que se base les cybercommerçants et le fait que Google compte générer une indexation mobile-first en l’an 2018 ne fait qu’encourager les idées sur cette évolution.

Si l’on considère les propos de Webloyalty Panel, il est à noter que les ventes en ligne par rapport au smartphone sont à 44 % en une année, démontrant ainsi une hausse dans ce domaine en France. Pour ce qui est des transactions en ligne dans l’Hexagone, c’est de 33 %, mais d’autres pays du globe tels que le Royaume-Uni, l’Espagne et le Brésil, c’est de 38,35 et 34 % respectivement.  

Le device-mobile contribue à améliorera le taux de conversion. Comment ? En facilitant la recherche de produits via les appareils tactiles, ce qui, en un sens, optimisera l’expérience client. Grâce au portable, le développement de l’omnicanal sera aussi de mise. Cela peut se voir grâce au code-barre que l’on peut lire afin de trouver un article et de le commander.

En outre, les solutions de paiement adaptées au téléphone seront aussi des moyens de rendre le parcours d’achat optimal, car il suffira d’un clic pour finaliser une acquisition. Pour ce qui est des plateformes d’échange comme les réseaux sociaux, on voit que leur taux d’audience à travers le mobile est de 80 %. 

C’est pour cette raison que pas moins de 73 % des e-marchands se fient à ces plateformes d’échange pour atteindre des chiffres d’affaires en hausse plus rapidement. Avec l’utilisation du portable pour se rendre sur les réseaux sociaux, la communication entre clients et enseigne est assez fluide. 

 

L'importance du mobile dans l'e-commerce

L'importance du mobile dans l'e-commerce

Voir les commentaires

Expérience client : les innovations de l’e-commerce l’optimisent

par Julie Emett

publié dans e-commerce , achats en ligne , expérience client

De nos jours, offrir une expérience client satisfaisante est de plus en plus important dans le monde de l’e-commerce. C’est d’ailleurs une des raisons qui pourrait expliquer la hausse dans les dépenses en ligne effectuées par les Français durant le premier trimestre de cette année 2017 comparé à 2016. En effet, le chiffre a atteint les 20 milliards d’euros.

Cependant, face à cette croissance des transactions dans le commerce électronique, on pourrait se demander si cela pourrait causer du tort aux magasins physiques. Même si ce chiffre est impressionnant, il ne l’est pas autant que les innovations qui sont mises en place par certaines marques. Eh oui, certaines surfaces ne se contentent pas de proposer des produits, elles jouent sur les attentes de la clientèle et font tout pour la satisfaire.

Adidas, par exemple, propose une expérience unique dès que le client franchit le pas de son magasin. Un tunnel l’attend, le mettant immédiatement dans l’ambiance sportive. Ensuite, il a une billetterie pour caisse et même un vestiaire pour cabine d’essayage. Pour ce qui est de la détente, un gradin est mis à sa disposition. Tout ce ceci pour conclure par la vente d’une belle paire de chaussures, évidemment !

Il y a également une start-up qui ne propose ni caisse ni serveurs. Les clients peuvent faire un tour dans les rayons du magasin et y repérer les produits dont ils ont besoin. Par la suite, tout se fait de manière digitale, même les paiements en ligne.  

Ce rapport provenant de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) indique aussi qu’il y a certaines enseignes qui misent sur les prix variables. Ceux-ci montent et chutent dépendant de la demande. C’est ainsi que les innovations dans le commerce peuvent optimiser l’expérience client.

 

Les clients et leurs attentes sont considérés par les marques

Les clients et leurs attentes sont considérés par les marques

Voir les commentaires

Star Wars: Battlefront : le 2e volet proposera des microtransactions

par Julie Emett

publié dans microtransactions , Star Wars: Battlefront , Star Wars: Battlefront 2

Vous appréciez le jeu Star Wars: Battlefront ? Dans ce cas, le second volet de cette licence ne manquera pas de vous plaire lors de sa sortie prévue pour novembre prochain. Toutefois, il est à noter que ce titre, selon Electronic Arts, ne comportera pas de Season Pass ni de contenus téléchargeables (DLC). Alors, on pourrait se demander comment cet éditeur compte faire pour avoir une belle recette dans ce jeu. Fastoche ! Il proposera des microtransactions aux fans !

Grâce à cette méthode de déboursement, il sera possible pour les fans de débloquer des contenus comme des armes, entre autres. Eh oui, si par exemple, les gamers n’ont pas envie d’essayer de se les procurer en jouant, ils seront en mesure de mettre la main dessus via ce simple mode de paiement.

En effet, d’après les dires du directeur du design de ce titre, si un gamer souhaite jouer et amasser de la monnaie virtuelle durant les parties, cela lui servira ensuite à acquérir un item en particulier. D’un autre côté, s’il n’a pas envie de passer des heures, voire des jours, à sillonner les niveaux pour accumuler des gains dans le but de mettre la main sur divers produits, la microtransaction sera une option rapide.

Pour rappel, Star Wars: Battlefront 2 sortira le 17 novembre prochain. Du coup, ces propos sont rassurants et pourraient bien attirer les gamers. D’ailleurs, toujours selon ce directeur du design, ce ne sera en aucun cas un pay-to-win. En gros, nul ne sera obligé de payer pour dépasser les autres.

 

 Star Wars: Battlefront 2 comportera des microtransactions lors de sa sortie

Star Wars: Battlefront 2 comportera des microtransactions lors de sa sortie

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>